lundi 18 juillet 2016

L'Établissement Municipal de Bains


C'est dans le cadre de son vaste programme de salubrité publique de 1895 que le Maire Antonin Dubost prit la décision de faire construire un Établissement Municipal de Bains. Cet établissement public situé derrière la place Carnot, fut mis en route le 1er juillet 1910. Il comportait : six cabines de douche et deux cabines avec baignoire et une piscine avec un bassin de 30 mètres de long sur 15 de large! Avant de se rendre dans cette dernière, l’eau séjournait dans un vaste bassin, de même superficie, pour le réchauffement et la réserve. Il y avait 69 cabines pour se déshabiller, les deux n°100 étant les WC et les douches. Le premier gérant fut M. Pierre Vuillard, choisi en raison de ses grandes capacités de nageur puisqu'il était capable de traverser à la nage le Rhône en amont de Bregnier-Cordon!


Les bains populaires étaient ouverts en saison, tous les jours de 5h le matin à 21h! Le tarif cabine avec baignoire : 0,40frs, avec douche : 0,25 frs, l'entrée piscine : 0,10 frs.


Les nombreux turripinois qui apprirent à nager seuls (pas de maître-nageur) se souviennent des jours d'affluence quand l'eau commençait à se colorer en vert... On la changeait le lendemain. Il n'y avait pas de filtration, on versait chaque jour quelques litres d'eau de javel dans le bassin pour tuer les bactéries.


En 1972, la piscine fut réformée, et servit de rebut aux services techniques de la ville, et c'est en 1999 que l'on procéda à la démolition de ce qui fut une des plus belles réalisations sanitaires. Car rappelons-le, ce fut une des premières piscines municipales de France, la première du Département de l'Isère!

Aujourd'hui, un parking a pris la place mais quelques restes sont encore visibles de ce joyau local, rare privilège pour une si petite cité! Quelques portes des cabines, heureusement conservées, pour évoquer notre riche passé…

   

Cabines des bains avant leur restauration en 2004 et telles quelles sont de nos jours.


D'après Jean Husni.
Sources images : www.delcampe.net / E.Ferrier photos.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire